Notre prochaine conférence

 

 

Université du Temps Libre d’Andenne

En collaboration avec PROMO-ANDENNE

 

Jeudi 7 décembre  à 19 heures

ISBA, Avenue Roi Albert, 137/139 ANDENNE

 

 

Andenne est une terre industrielle, représentative du contexte wallon entre le milieu du 19ème siècle et le milieu du 20ème siècle, grâce à ses richesses géologiques. Le projet du Musée est développé autour d’une collecte d’archives, d’objets et d’interview pour préserver la mémoire orale de ce domaine d’activité, avec les gestes et les savoir-faire propre aux métiers actifs dans ce secteur à Andenne.

La ville s’urbanise et s’industrialise dès le 18ème siècle.  Il faut cependant attendre 1757 (Pierre Menicken), avec l’arrivée de pipiers rhénans (Westerwald) pour voir naître l’industrie des pipes en terre à Andenelle. A la fin du 18ème siècle, la révolution industrielle met fin aux activités rurales au bénéfice de l’activité sidérurgique. Les activités extractives vont donc se renforcer pour la houille et surtout pour la pierre et la terre plastique en bord de Meuse et en Condroz. La renommée de la derle éveilla très tôt l’intérêt des capitalistes étrangers. Entre 1782 et 1804, il s’opère dans la cité un véritable séisme industriel. Dès 1810, la technologie de la porcelaine s’installe en Ville. Petit à petit, le grès industriel et les briques réfractaires (usine TPBG, devenue Belref), indispensables aux industriels de l’entre Sambre et Meuse et en particulier sidérurgiques, supplantent faïences et porcelaines et s’adaptent aux besoins industriels.

 

 

Le  conférencier :

 Cédric Piechowski  conservateur-directeur du Musée de la Céramique.

Image