Allocution du président

Rentrée académique de l’Université du Temps Libre d’Andenne (UTLA)

 7 septembre 2018

 

Allocution de Manfred Peters, président

 

 

Bonjour à toutes et à tous !

 

Je suis heureux de vous accueillir aussi nombreux à cette rentrée académique qui s’annonce passionnante.  Voici le programme de la séance. Après ce petit mot de bienvenue, il y aura l’ouverture officielle de l’année académique par Pierre Devos, président de l’UTAN. Il est accompagné par la secrétaire générale Anita Vanschoenbeek qui – tout comme son regretté mari Paulin Duchesne – a soutenu l’UTLA durant de longues années.

 

Ensuite il y aura quelques communications de service, avant que José Léonard ne présente le prestigieux conférencier, l’écrivain Armel Job.  Après la conférence et le débat, l’UTLA vous offre un cocktail préparé, de main de maître, par Hedwig Eicher et Marie-Jeanne Willems.

 

C’est l’occasion de remercier chaleureusement l’équipe de bénévoles qui s’investit de façon admirable pour réaliser des activités agréables, tout en étant de haut niveau intellectuel. Cette année, une nouvelle personne a rejoint le Comité de direction. Il s’agit de Daniel de Myttenaere qui va prendre en charge la promotion.

 

Merci à vous tous qui restez fidèles à l’UTLA. Nous formons, en quelque sorte, une grande famille dans laquelle les membres s’apprécient et s’épaulent. C’est vous qui faites vivre notre institution.

 

Durant l’année académique 2017-2018, il y a eu malheureusement des décès au sein de nos membres: Mesdames Agie, Boisseau, Chevalier et Pirquet ainsi que Monsieur Vanderbeke, sans oublier le fils de  Michel et Francoise Jadin. Leur souvenir restera vivant au sein de l’UTLA.

 

Ayons une pensée aussi pour les personnes qui ne peuvent pas être des nôtres aujourd’hui pour cause de maladie et particulièrement pour la responsable des excursions et voyages culturels, Nicole Delforge, indisponible pour l’instant mais qui reprendra ses activités à temps plein au second semestre.

 

Nous pensons aussi à Charles Coene, Suzanne Henry, Christiane Silliard et  Marguerite Vivier (la liste n’est pas exhaustive) qui ont investi des centaines d’heures de travail bénévole pour notre institution.